Résumé de la conférence de Jean Rottner, Maire de Mulhouse

 « Les intelligences collectives de Mulhouse »

L’intelligence collective, notamment celle des citoyens, des artistes et des entreprises constitue un potentiel incroyable pour les villes. À Mulhouse, les interventions municipales tentent d’en tirer le plein potentiel à travers la participation publique, les innovations technologiques et la valorisation des espaces publics. La fabrique collective de la ville se fait en renouvelant le rôle de l’administration.

L’intermodalité est au cœur de l’approche de transport de Mulhouse, car elle permet la mobilité à la demande, la gestion des parcours et la tarification simplifiée. Le stationnement hors rue (étagé ou souterrain) est privilégié.  Selon Jean Rottner, le tramway  est la colonne vertébrale de l’agglomération, c’est ce qui structure la ville et permet de valoriser les espaces piétons et commerciaux. La qualité urbaine est la clé pour faire ressortir les potentialités du territoire, pour que les gens s’approprient et réinventent l’espace.

Les logements sociaux, construits dans des bâtiments historiques se veulent aussi de haute qualité. Les bâtiments plus récents laissent une signature dans le paysage et les programmes de rénovation des façades ont entraîné de multiples investissements au centre-ville. C’est l’idée que chaque geste d’aménagement doit contribuer à l’amélioration de l’ensemble.

L’acquisition de friches industrielles immenses (10 hectares) constitue un geste public fort. En plus de constituer une grappe en technologies de l’information et des communications (Km0), les bâtiments réaffectés offrent des espaces de coworking ou de fablab, d’autres des espaces pour l’art, etc.

Mulhouse est frontalière de la Suisse, de l’Allemagne et de la Belgique et veut s’inspirer de ce qui se fait de mieux autour d’elle, tel que Fribourg Greencity. Avec ses réseaux de chaleur, son biogaz, son traitement et son contrôle de l’eau potable, sa politique de champs captants ou encore ses « climate boxes » Mulhouse est proactive en matière d’environnement. 

Pour Jean Rottner, l’intelligence collective passe par le rêve et l'audace artistique, l’innovation numérique et les aménagements publics de qualité. Notons par exemple l’agence de participation, les compteurs d’eau et le design des rues. L’intervention publique renouvelée est au cœur de la vision de Jean Rottner, qui plaide pour redonner du pouvoir à la population et désacraliser le rôle des élus. Écouter, comprendre, accompagner, c’est possible pour les rêves autant que pour les projets concrets et c’est la démarche de Jean Rottner, qui invite à tirer le meilleur des intelligences qui font la ville.

Pour consulter la présentation de Monsieur Rotner et voir ou revoir la conférence dans son intégralité : 

Le Devoir a consacré un article sur la venue Monsieur Rotner : PIÉTONNISATION - S’inspirer de l’audace alsacienne de Mulhouse

Monsieur Rotner a été invité par le CRE-Montréal. Merci à notre partenaire Alsago.