Mémoire sur le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal

Afin de combler nos besoins de consommation sans cesse croissants, on doit extraire et transformer de très grandes quantités de matières premières. Nous savons tous qu’elles ne sont pas inépuisables et que leur extraction ainsi que leur transformation exigent une énorme quantité d’énergie. La disposition et l’élimination de nos matières résiduelles (biens consommés) sont responsables de plusieurs problèmes environnementaux : pollution des eaux de surface et souterraines, réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre, détérioration des écosystèmes et diminution de la diversité biologique, détérioration des infrastructures routières, etc. Quand on sait en plus que presque la totalité des matières résiduelles pourraient être réinjectées dans le cycle de production, il est facile de prendre conscience du gaspillage de ressources et des actions nécessaires à poser.

Dans le but d’établir les orientations et les objectifs de la gestion des matières résiduelles sur son territoire, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) élabore actuellement son nouveau (son deuxième) Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) 2015-2020. En raison de l’importance et de l'impact qu’il aura sur l’environnement, la qualité de vie des citoyens et la mise en place des principes de développement durable pour les cinq prochaines années, les cinq Conseils régionaux de l’environnement (CRE) de la région métropolitaine déposent un mémoire conjoint à la Commission de l’environnement de la CMM. Ils espèrent que le présent document éclairera la Commission et lui permettra de bonifier le projet de PMGMR dans l’optique de faire les meilleurs choix pour l’environnement et d’élaborer un plan d’action qui répondra aux besoins et aux aspirations de la collectivité de la CMM.

Pour consulter le mémoire, cliquer sur le lien ci-dessous :