Mémoire du CRE-Montréal dans le cadre de la consultation sur le Projet de Charte du piéton de Montréal

Un nombre croissant de citoyens de Montréal remettent en question l’omniprésence de la voiture et ses impacts sur leur qualité de vie. Marcher est la façon la plus naturelle de se déplacer, et chaque citoyen est un piéton quelque part au cours de ses déplacements quotidiens. La ville de Montréal est donc bien plus qu’un réseau routier, c’est avant tout un milieu de vie pour plus d’un million de citoyens. À ce titre, il  n’est pas acceptable d’aménager nos quartiers sans tenir compte des piétons, ni suffisant d’élaborer un plan de transport qui ne contiendrait pas un important volet consacré aux piétons.