Mémoire du CRE-Montréal sur le portrait et diagnostic du Plan de transport de Montréal

Avant même de détailler nos commentaires sur les éléments du portrait et diagnostic du Plan de transport de Montréal, nous tenons à exprimer notre appui à la démarche de la Ville de Montréal visant l’élaboration et la mise en oeuvre d’un Plan de transport. Nous appuyons également la volonté de la Ville de Montréal, exprimée à travers la vision du plan de transport, de « réduire la dépendance à l’automobile en misant sur un usage accru du transport en commun et des transports actifs ». Sur le portrait et diagnostic du plan de transport, le CRE-Montréal considère que, dans l’ensemble, le document reflète bien la situation du transport à Montréal. Toutefois, nous croyons que certaines modifications à la version préliminaire du portrait et diagnostic du plan de transport sont souhaitables.

À cet égard, le CRE-Montréal et ses partenaires souhaitent transmettre cinq grandes préoccupations à l’égard du portrait et diagnostic du plan de transport soit :

  • 1- L’absence de bilan des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports
  • 2- L’absence d’enquête origine-destination sur le transport des marchandises
  • 3- L’absence d’un inventaire sur le stationnement
  • 4- L’absence d’analyse concernant l’évolution des tarifs de transport en commun
  • 5- L’absence d’analyse des expériences de modération de la circulation

Comme vous le constaterez, le CRE-Montréal a élaboré son mémoire sur la base d’une prémisse essentielle : le Plan de transport que la Ville de Montréal adoptera devra conduire à la mise en oeuvre d’actions concrètes en faveur de l’amélioration de l’environnement et donc du milieu de vie montréalais.