Mémoire sur l'avenir du mont Royal

Situé au coeur de la nouvelle ville de Montréal, le mont Royal s’élève au milieu de la trame urbaine représentant un site naturel, un lieu de vie et un emblème important pour l’ensemble des montréalais. Les citoyens se l’approprient de bien des façons, notamment en côtoyant ses espaces verts, les institutions qui l’habitent ou en profitant des panoramas exceptionnels qu’il offre depuis ses trois sommets. Mais la renommée du mont Royal dépasse les limites de l’île. En effet, elle correspond à un lieu connu et visité par les touristes tant québécois, canadiens, qu’étrangers.

Or, divers projets de développement exercent continuellement des pressions sur ce site unique, mettant en péril certains secteurs de ce patrimoine montréalais tant au niveau de ses espaces naturels, de son paysage que de son patrimoine bâti. Il est donc nécessaire que le Ministère de la Culture et des Communications dote le mont Royal d’un statut de protection solide et durable.

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal se préoccupe particulièrement du mont Royal comme milieu naturel et donc oriente ses recommandations vers les espaces verts présents sur le site. Toutefois, le CRE-Montréal reconnaît aussi l’importance du domaine bâti présent sur le site, qui dans certains cas est l’oeuvre de grands architectes et évoque un pan de l’histoire montréalaise. Ces constructions revêtent alors un intérêt architectural et historique incontestable non seulement pour les montréalais mais également pour l’ensemble des Québécois. D’autre part, par sa situation géographique particulière où l’urbanité tient une place prépondérante, et cela depuis la création de Montréal, le mont Royal doit composer avec de multiples vocations qui font partie aussi de sa richesse historique, culturelle et naturelle. La qualité plurielle de ce site nécessite de déterminer les différents enjeux qui le concernent.

 

Mots-clés :