Les bienfaits des milieux humides

Les milieux humides sont des endroits ni strictement terrestres, ni strictement aquatiques, qui ont en commun d’être inondés ou saturés d’eau durant une partie de l’année. Pour les désigner, on utilise fréquemment les termes marais, marécage, eau peu profonde, prairie humide, tourbière, bande riveraine, etc.

On trouve les milieux humides là où l’eau demeure à la surface du sol ou près de celle-ci pendant une période suffisamment longue pour influencer la végétation qui y pousse. Le plus souvent, ils occupent les rives des étangs, des lacs et des cours d’eau à débit lent, mais également ailleurs, comme au bas des pentes où l’eau ne s’égoutte que très lentement ou dans les dépressions naturelles et artificielles peu profondes où l’eau s’accumule tout simplement.

Au fur et à mesure qu’ont progressé les connaissances sur les milieux humides, on a découvert les multiples services qu’ils rendent à l’environnement tout entier. Nombreux sont ceux qui reconnaissent aujourd’hui leur grande valeur écologique. Les milieux humides remplissent de multiples fonctions, notamment sur le plan écologique, biogéochimique, hydrologique, et procurent de nombreux avantages pour la collectivité;

Mots-clés :