Développement de l’îlot central du Technopôle Angus : Un projet d’écoquartier essentiel pour le développement durable de Montréal

 

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) et Équiterre diffusent aujourd’hui leur mémoire conjoint en faveur du projet de développement de l’îlot central du Technopôle Angus. Le document, qui sera présenté ce mercredi à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), appuie les efforts de la Société de développement Angus pour construire un écoquartier dans Rosemont. 

 

Une gestion écologique intelligente

Le projet prévoit le développement d’une superficie de 86 000 m2 et vise la certification LEED ND Platine, un haut standard de conception de quartiers durables. Il se veut à l’avant-garde des techniques de gestion de l’eau et de l’énergie. Ainsi, les aménagements publics pourront stocker et filtrer 90 % des eaux de pluie. Par ailleurs, une boucle énergétique entre les futurs bâtiments permettra la récupération et l’échange de chaleur entre utilisateurs, ce qui réduira les émissions de gaz à effet de serre de 26 % par rapport aux bâtiments conventionnels. Des gestes environnementaux importants.

 

Un projet qui met le piéton à l’honneur

« En mettant le stationnement en souterrain et en limitant le nombre de cases offertes, la Société de développement Angus encourage les déplacements à pied et en transport collectif, ce qui est en pleine cohérence avec la conception écologique du projet», affirme Félix Gravel, directeur-adjoint du CRE-Montréal.

Premier chaînon de la mobilité, la marche est un vecteur de santé publique et environnementale et la meilleure manière de l’encourager est d’offrir des espaces urbains de qualité. La trame urbaine proposée est compacte et résolument à l’échelle humaine, notamment grâce à la minimisation de l’emprise automobile sur rue. En effet, les seules places de stationnement ajoutées le seront en sous-sol. Un corridor vert est inscrit au cœur du projet, permettant de décliner la biodiversité, par exemple sous la forme d’arbres comestibles et d’espaces naturels de biofiltration.

 

Améliorer la gestion du stationnement dans l’ensemble du secteur

Les enjeux de mobilité du Technopôle Angus sont multiples et le stationnement en fait partie. L’ensemble des places de stationnement sur rue sont actuellement gratuites, ce qui encourage l’utilisation de la voiture par les travailleurs. Pour assurer une vraie mobilité durable dans le quartier, les autorités municipales doivent s’appuyer sur leur Politique de stationnement, adoptée en 2016, donc implanter des mesures telles que les vignettes résidentielles ainsi que les parcojours et les parcomètres. Parallèlement, ce quartier déjà dense, qui le sera encore plus avec ce projet de développement, nécessite des bonifications à l’offre de transport collectif, notamment de meilleures fréquences d’autobus. 

Dans leur mémoire, le CRE-Montréal et Équiterre recommandent d’autoriser le projet, un modèle de développement durable, qui pourra influencer positivement l’évolution urbaine au Québec.

 

Pour lire le mémoire

 

-30 -

 

 

À propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, l'instance régionale en environnement, est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. Pour en savoir plus : www.cremtl.qc.ca  Suivez-nous sur Twitter.

 

À propos d’Équiterre

Équiterre propose des solutions concrètes pour accélérer la transition vers une société où les citoyens, les organisations et les gouvernements font des choix écologiques qui sont également sains et équitables. D’ici 2030, Équiterre aura contribué, en partenariat avec les communautés locales, à l’émergence de politiques publiques ainsi que de pratiques citoyennes et corporatives favorisant une économie sobre en carbone et un environnement sans produits toxiques.

 

Source

Marie-Pierre Leduc
Responsable communication et événements
mpleduc@cremtl.qc.ca
T : 514.842.2890 poste 222 | C : 514.358.2603

 

Contacts CRE-Montréal

Félix Gravel, Directeur-adjoint et responsable des campagnes transport, GES et aménagement du territoire, fgravel@cremtl.qc.ca, 514.549.5405

Marie-Pierre Leduc, Responsable communication et événements, mpleduc@cremtl.qc.ca, 514.842.2890 poste 222