Le projet ILEAU du CRE-Montréal, une réponse concrète aux enjeux d’adaptation aux changements climatiques

Montréal, le 23 novembre 2015 – À quelques jours de la COP21, le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) tient à saluer l’annonce du Plan d'adaptation aux changements climatiques de l'agglomération de Montréal (Plan), et espère que l’agglomération saura se donner les moyens de ses ambitions. Avec son projet ILEAU (Interventions locales en environnement et aménagement urbain) mené dans cinq arrondissements [1] de Montréal, le CRE-Montréal appuie la mise en œuvre d’interventions concrètes face aux enjeux des changements climatiques.

ILEAU : Un mouvement collectif de transformation du territoire

Le projet ILEAU vise à améliorer la qualité de vie des résidents et des travailleurs notamment en réduisant fortement les îlots de chaleur urbains dans un territoire situé dans l’axe de l’autoroute 25 entre la rivière des Prairies et le fleuve Saint-Laurent, ciblé dans le Plan comme vulnérable aux vagues de chaleur.

« Avec le projet ILEAU, nous avons l’occasion de transformer la ville et de nous préparer aux impacts des changements climatiques tout en améliorant notre milieu de vie. S’appuyant sur un comité d’experts et un comité de partenaires locaux et régionaux, le projet ILEAU constitue un modèle d’intervention pour les arrondissements et villes liées qui souhaitent poser des actions concrètes sur leur territoire. » pour Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal.

Dans la perspective de créer une trame verte et bleue active, ILEAU combine des interventions diversifiées et concertées qui touchent aussi bien le verdissement des terrains et des bâtiments, la gestion durable des eaux pluviales, la réalisation d’aménagements facilitant l’accès aux espaces verts et les déplacements actifs que les mesures favorables à la biodiversité en milieu urbain.

« La réussite du projet repose sur la mobilisation de l’ensemble de la collectivité. Les administrations municipales ont un rôle prépondérant à jouer afin de rendre la ville plus résiliente et agréable à vivre»  d’ajouter Emmanuel Rondia, responsable des campagnes espaces verts et milieux naturels au CRE-Montréal. Le CRE-Montréal collabore ainsi avec les administrations municipales afin d’arrimer le projet ILEAU avec les actions sur le domaine public et favoriser l’adoption des meilleures pratiques et réglementations dans la lutte contre les changements climatiques.

Des résultats déjà visibles sur le terrain

Depuis le début du projet au printemps 2015, de nombreuses interventions ont été menées, que ce soit dans les secteurs industriels, sur les terrains des institutions de santé et scolaire ou auprès des citoyens, en collaboration avec de nombreux partenaires locaux et régionaux. Les organisations désireuses de s’engager dans ILEAU bénéficient d’un accompagnement financier et technique afin de concrétiser leur projet.

[1] Anjou, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et Saint-Léonard

-30-

Le projet ILEAU est financé en partie par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC) du gouvernement du Québec.

À propos du CRE-Montréal
Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, l'instance régionale en environnement, est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. Pour en savoir plus : www.cremtl.qc.ca Suivez-nous sur Twitter.

Informations :
Aurore Tanier, responsable des communications et événements, CRE-Montréal
atanier@cremtl.qc.ca  
Tel : 514.842.2890 poste 222 ou cell : 438.877.9117