Déclaration pour un Montréal leader climatique: Pour des engagements ambitieux de la Ville de Montréal à l’approche de COP21 et la carboneutralité pour 2042

Montréal, le 17 novembre 2015 – Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) dévoile aujourd’hui la Déclaration pour un Montréal leader climatique signée par 70 organisations. Les signataires appellent la Ville de Montréal à prendre des engagements ambitieux à l’approche de la COP21 et à se fixer l’objectif ambitieux mais atteignable de « carboneutralité » pour le 400e anniversaire de la Ville.

Une métropole « carboneutre » pour 2042

L’atteinte de la carboneutralité représenterait d’importants gains environnementaux au niveau des changements climatiques évidemment, mais aussi pour bien d’autres enjeux que la métropole doit relever. Citons notamment l’amélioration de la qualité de l’air, le verdissement, la performance énergétique des bâtiments. Le secteur des transports et de l’aménagement du territoire se trouveraient au cœur de ces changements positifs.

Pour Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal, « des villes comme Vancouver veulent atteindre cet objectif alors on pense que Montréal est aussi capable de la même l’ambition. Pour cela, il faut bonifier le Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité montréalaise et accélérer sa mise en œuvre pour que les résultats soient au rendez-vous ».

Un objectif rassembleur

Le nombre et la diversité des signataires de la Déclaration témoignent d’une proposition forte et rassembleuse. Ils appellent la Ville de Montréal et toute la collectivité montréalaise à entreprendre des actions d’envergure afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles, et par conséquent à effectuer la nécessaire transition vers les énergies propres.

Pour Pierre-Alain Cotnoir de la Fédération des coopératives d’habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM), « la FECHIMM ne peut que soutenir toute initiative visant à se prémunir contre les effets désastreux des changements climatiques. Pour la région de Montréal, cela passe évidemment par une offre accrue en transport collectif, un meilleur aménagement du territoire et la protection contre les îlots de chaleur en milieu urbain. »

Michel Lambert, directeur général d’Alternatives, ajoute « alors que toute la planète parle de transition vers une économie verte, Montréal doit se doter d’un plan audacieux d’électrification des transports en commun. Montréal ne peut se permettre de traîner de la patte. Soyons un vrai leader climatique.»

Le milieu communautaire abonde dans le même sens. « Les gains environnementaux amélioreront directement les conditions de vie des Montréalaises et Montréalais, en particulier celles des moins nanti-e-s qui vivent de façon plus dramatique les conséquences d’une mauvaise qualité de l’air ou d’un manque de transports en commun. C’est pourquoi le milieu communautaire appuie sans réserve la Déclaration et contribuera à l’atteinte de ses objectifs », déclare Sébastien Rivard, coordonnateur du Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal.

Faire de Montréal un exemple de lutte contre les changements climatiques

Cette démarche collective ne peut se faire sans un leadership politique fort. Il est impératif que les administrations favorisent la mobilité durable et repensent l’aménagement pour le rendre plus viable, et ce, afin d’améliorer la santé et le bien-être des Montréalais-es d’aujourd’hui et de demain, et faire de notre métropole un leader de la lutte contre les changements climatiques.

- 30 -

 

À propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. Pour en savoir plus : www.cremtl.qc.ca

 

Renseignements :

Aurore Tanier
Responsable des communications et des événements, CRE-Montréal
atanier@cremtl.qc.ca
Tél : 514-842-2890 poste 222 ou cellulaire : 438-877-9117