Centres de traitement des matières organiques. Le CRE-Montréal se réjouit de la décision de l'agglomération

Montréal, le 20 mars 2013- Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) se réjouit de voir aujourd’hui une nouvelle étape franchie à Montréal vers une mise en valeur responsable des matières organiques, résidus alimentaires et résidus de jardin, qui prennent actuellement le chemin de l’élimination. Alors que Montréal est encore loin de ses objectifs à atteindre en termes de collecte de matières organiques sur son territoire, l’adoption du règlement d’emprunt, pour être en mesure de financer les infrastructures de traitement, est encourageante et présage que la métropole aura bientôt les outils pour recycler ces matières résiduelles et atteindre ainsi les objectifs fixés.

Le geste qui vient d’être réalisé par l’agglomération de Montréal va permettre à moyen terme à l’ensemble des montréalais de poser un geste evironnementalement et socialement responsable. Dans ce dossier, le CRE-Montréal tient à souligner que les villes liées et les arrondissements de la ville de Montréal se sont mis d’accord pour gérer localement ces matières résiduelles produites aussi localement.

Selon Coralie Deny, directrice générale du CRE-Montréal, « la population montréalaise pourra être fière des gestes qu’elle posera pour une gestion durable des matières résiduelles une fois que ces futures infrastructures seront en opération. C’est un gros volume qui n’ira plus enfin à l’enfouissement. Nous sommes convaincus que la population participera activement aux efforts de collecte car une grande majorité attend avec impatience que ce service leur soit offert par la municipalité ».

Le CRE-Montréal rappelle qu’il sera bien sûr nécessaire de mettre en place une gouvernance transparente de ces infrastructures avec l’aide d’un comité de suivi impliquant des représentants de résidants locaux. Il est aussi impératif de répondre à toutes les inquiétudes soulevées quant au bruit, au camionnage, aux odeurs dans la perspective de conserver la qualité du milieu de vie de la population avoisinante des futures infrastructures.

A propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal.

-30-

 

Renseignements :

Aurore Tanier
Chargée de projets, communication et événements, CRE-Montréal 
Tel : 514-842-2890 poste 222 ou cellulaire : 438-877-9117