Parc Thomas-Chapais - Un pas de plus vers la trame verte et bleue active de l’Est

Le projet de protection, de restauration, de mise en valeur et d’éducation des citoyens à l’égard du parc Thomas-Chapais a reçu un appui financier de taille de la part de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement qui a récemment annoncé sa décision d’y investir.

Le projet a maintenant les moyens de concrétiser les efforts du comité citoyen du parc Thomas-Chapais et de l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur, mandataire de l’Éco-quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM), afin d’assurer la santé de ce milieu boisé de plus de 15 ha riche en biodiversité. L’arrondissement de MHM ayant également annoncé la réalisation de travaux de réaménagement de certains sentiers et secteurs du parc, c’est une série de bonnes nouvelles pour ce parc qui est au coeur de la trame verte et bleue active de l’Est, développée dans le projet ILEAU.

La trame verte et bleue active de l’Est a encore besoin de plusieurs liens pour être fière de son nom. Dans la perspective d’assurer un lien vers le nord, en particulier vers le futur grand parc de l’Est, qui serait constitué du golf métropolitain d’Anjou et du parc-nature du Bois d’Anjou, d’autres terrains nécessitent d’être protégés.

Une mosaïque de milieux naturels (identifiée comme telle dans le Schéma d’aménagement et de développement) situés en bordure sud de l’A-40 constitue un élément supplémentaire dans un futur lien nord-sud entre l’A40 et le parc de la promenade Bellerive. Combiné à la bande verte en bordure de la carrière Lafarge, cette mosaïque située dans l’arrondissement Anjou viendrait consolider ce noyau de biodiversité, un lien vers le parc Thomas-Chapais serait plus facilement aménageable par la suite.

La concrétisation de la trame verte et bleue active de l’Est est un projet de longue haleine. C’est cependant dès maintenant qu’il faut assurer la protection des milieux naturels restants et la consolidation des milieux existants. Les actions dans le parc Thomas-Chapais sont un signal encourageant en ce sens.

 

Lire le communiqué de presse 

 

Google plus LinkedIn Twitter print