Mémoire du CRE | Sécurité routière en milieu urbain : 21 recommandations

Dans son mémoire Améliorer la sécurité routière : un projet de société aux multiples bénéfices, le CRE-Montréal signifie d’emblée son appui à la réforme du Code de la sécurité routière du Québec. Cette réforme est une occasion importante pour redéfinir les priorités, mettre en valeur le caractère urbain des infrastructures et donner l’impulsion nécessaire aux municipalités pour l’aménagement de milieux de vie sains et sécuritaires. Il est donc essentiel de se doter de moyens législatifs, financiers et d’infrastructures qui prennent en compte l’évolution de la population, des modes de déplacement et des milieux de vie.

Partant des principaux constats suivants :

  • l’insécurité nuit à la mobilité des personnes
  • la sécurité routière doit prendre en compte les transports collectifs et actifs
  • des politiques structurantes doivent être mises en place
  • les droits et les comportements actuels doivent être remis en question
  • la politique de sécurité routière doit adoptée l’approche des 3E
  • les choix d’aménagements urbains actuels doivent être revus et le principe de prudence doit être renforcé

21 recommandations sont proposées et, ensemble, elles présentent un large éventail d’actions réglementaires, budgétaires, politiques et d’aménagements qui, misent en application simultanément, permettront d’encourager la mobilité durable et d’améliorer le bilan routier en milieu urbain.

Le CRE est d’avis que l’amélioration de la sécurité routière doit devenir un projet de société. C’est un superbe défi au regard des multiples bénéfices qu’on en retirera tous.

 

Pour lire le mémoire 

 

Position: 
Google plus LinkedIn Twitter print