Le jardin Domtar en plein centre-ville en danger de disparition

Dernièrement, la nouvelle de la vente du terrain qui accueille actuellement le Jardin Domtar, dans le Quartier des spectacles, a circulé dans les médias. En 2002, l’entreprise Domtar posait un geste fort pour la communauté en transformant un stationnement en oasis naturelle et en le rendant accessible au public. 15 ans plus tard, les végétaux ont atteint une belle taille procurant, avec le mobilier urbain, un espace vert de grande qualité. Après toutes ces années de succès et dans un contexte où la verdure en ville devient de plus en plus nécessaire, la vente de ce terrain à un promoteur immobilier, un choix purement économique, loin des principes de développement durable, est vraiment désolante.

Alors que Montréal est en déficit d’espaces verts, ce terrain constitue un des rares îlots de fraîcheur et de nature en plein cœur du centre-ville. Il a une valeur inestimable pour la collectivité. Le jardin apporte de nombreux bienfaits, tant environnementaux (lutte contre les îlots de chaleur, gestion des eaux pluviales, épuration de l’air, biodiversité urbaine) que sociaux (lieu de détente et de rencontre pour les nombreux travailleurs et étudiants du quartier).

En 2017, Domtar, dans son rapport sur la croissance durable, soulignait sa volonté de « Contribuer à faire de nos collectivités des endroits merveilleux où vivre et travailler ». La décision de vendre le terrain du Jardin Domtar s’inscrit malheureusement en totale contradiction avec cette priorité.

Toutefois, aucune annonce officielle n’a été faite confirmant la vente du terrain. Dans le doute, il est encore temps pour la Ville de demander à Domtar de maintenir son parc urbain, témoignage d’une belle implication privée dans l’amélioration de la qualité du milieu de vie dans lequel la compagnie a ses bureaux.

 

Google plus LinkedIn Twitter print