Capsule historique - Le bois et le golf d’Anjou

Il faut se reporter le 17 août 2000 pour connaître les enjeux liés à la défense de cet espace vert et milieu naturel qu’est le bois d’Anjou. Ce jour-là, la CUM refusait de vendre au golf d’anjou 40 % de la superficie du bois pour un projet d’agrandissement. Soupir de soulagement.

Depuis cette date, le CRE-Montréal n’a cessé de défendre cet espace vert unique en son genre dans cette partie de l’île, demandant son aménagement pour en permettre l’accès à la population. À ce jour, l’idée de créer un grand Parc-Nature regroupant les terrains du bois et du golf fait son chemin, mais ce chemin est long. En 2017, nous prévoyons intensifier nos actions autour de ce projet de création d’un grand parc de l’Est. Les résidents de l’Est en ont bien besoin.


Pour voir l’ensemble du dossier du bois et du golf d’Anjou, aller sur notre ligne du temps et faites une recherche avec le terme “Anjou”.

 

Google plus LinkedIn Twitter print