Bois McConnell, un futur parc riverain?

Au début de l’été, nous apprenions la mise en vente d’un important domaine situé en bordure du fleuve à Dorval. Nous avons immédiatement appuyé l’idée de la préservation du patrimoine naturel du terrain (5 ha majoritairement boisés) et de la création d’un parc ouvert à l’ensemble de la collectivité. Alors que les accès à l’eau et les espaces verts sont insuffisants pour les besoins de la population, ce site présente un potentiel d’offrir un  nouvel accès au fleuve aux citoyens tout en assurant la pérennité d’un milieu riche en biodiversité.

Il nous apparaît en particulier important de conserver un corridor boisé reliant le Chemin Bord-du-Lac au Fleuve. La protection de la bande riveraine et de la pointe du terrain et sa transformation en parc permettraient alors de connecter le parc Windsor à un parc en bordure de l’eau au plus grand bénéfice de la population, qui en grande majorité n’habite pas en rive du cours d’eau. Un geste d’équité sociale et d’amélioration de la qualité du milieu de vie sur l’île.

Par la suite, nous avons salué la démarche de la ville de Dorval qui a fait une offre d’achat pour le terrain. L’avenir du terrain reste cependant encore incertain, le choix de l’offre retenue n’ayant pas encore été annoncé.

 

Google plus LinkedIn Twitter print