Bain Portuaire, où en est la promesse?

Au mois de mars 2015, dans le cadre de l’annonce du Plan de l’eau, Mme Chantal Rouleau, responsable de l’eau au Comité exécutif, conjointement avec le maire de Montréal annonçaient l’aménagement d’un bain portuaire dans le Vieux-Port.

La nouvelle avait été fortement applaudie puisque le projet présenté donnait enfin à la collectivité montréalaise un accès à la baignade en lien avec le fleuve, à quelques pas du centre-ville. En juillet 2016, la construction d’une piscine flottante avait été évoquée. Un an a passé et l’état d’avancement de ce beau projet est toujours inconnu.

La réalisation d’un projet de cette ampleur n’est évidemment pas sans défis à surmonter. Toutefois nous croyons que Montréal doit emboîter le pas aux nombreuses grandes métropoles qui l’ont fait avant elle et se doter d’une telle infrastructure, tant pour ses résidents que pour ses touristes.

Depuis quelques années, nous parlons beaucoup d’accès à l’eau pour la baignade et c’est tant mieux. La population montréalaise le demande de plus en plus. Dans le cas de ce projet, elle a besoin d’un plan d’action et d’un échéancier de réalisation rendus publics pour y croire vraiment, demande que le CRE-Montréal a formulé dans une lettre envoyée à Mme Rouleau.

Même s’il est trop tard pour en faire un leg du 375e, la population est mûre pour bénéficier d’un tel accès à l’eau qu’elle demande d’ailleurs depuis longtemps.

 

Google plus LinkedIn Twitter print