La valeur écologique élevée des trois grandes îles est reconnue - Le Gouvernement doit les protéger et les sauvegarder

Devant l’imminence du terme de la mise en réserve et l’absence de position gouvernementale officielle, Sauvons nos trois grandes îles de la rivière des Mille-Îles a rappelé au Gouvernement provincial la pertinence écologique de protéger et conserver les îles Saint-Joseph, Saint-Pierre et aux Vaches.

L’étude de la valeur écologique des trois grandes îles, commandée par le Ministère de l’Environnement à l’organisme Éco-Nature de Laval, présentait en 2010 l’argumentaire scientifique qui soutient la demande de protection et de conservation de ces îles. Dans leur rapport, les experts d’Éco-Nature concluent que ces îles, ainsi que la rivière des Mille Îles elle-même, offrent des habitats variés et constituent des écosystèmes exceptionnels ; que leurs éléments floristiques, fauniques et abiotiques jouent un rôle dans la préservation de la biodiversité et présentent une valeur écologique élevée de même qu’un fort potentiel de conservation. L’absence d’éléments perturbateurs a contribué à faire en sorte que ces îles ont conservé jusqu’à maintenant leur valeur écologique élevée.

Pour la construction d’une vraie trame verte et bleue dans la région métropolitaine, ces trois îles jouent un rôle important.

Google plus LinkedIn Twitter print