Protection des terres agricoles – La CPTAQ dépose un avis défavorable au projet du REM - question de cohérence

La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) est d’avis que le projet exercerait à une pression insoutenable sur les terres agricoles. Elle demande au promoteur du projet de trouver un autre emplacement pour le terminal Rive Sud hors de la zone agricole.

Dans le cadre de notre mémoire présenté au BAPE récemment, nous avons insisté également sur ce point, la proposition d’implanter le terminus Rive‐Sud en zone agricole allant à l’encontre des orientations du PMAD et de la volonté d’augmenter la superficie des terres cultivées à l’échelle métropolitaine par la remise entre autres en culture de terres en friche.

Cet avis de la CPTAQ, qui arrive après les audiences publiques, n’est pas surprenant puisque le projet devrait s’assurer que le trajet soit en adéquation avec la Loi provinciale sur la protection du territoire et des activités agricoles et en concordance avec le PMAD, auquel le gouvernement a donné son aval.

Position: 
Google plus LinkedIn Twitter print