Collecte des matières organiques dans les multilogements


Au Québec, plus de 300 municipalités offrent un service de récupération des matières organiques destiné aux résidences unifamiliales. Toutefois, force est de constater que les immeubles locatifs et les multilogements résidentiels sont peu desservis.

Afin d’aider les municipalités dans leur prise de décision pour l’implantation, RECYC-QUÉBEC a réalisé une étude qui collige les meilleures pratiques pour favoriser la récupération des matières organiques dans ce type d’habitation.

Les défis sont d’ordre technique, social ou économique et peuvent être perçus différemment selon les différents acteurs impliqués, soit la municipalité, le propriétaire (ou le gestionnaire) ou encore l’occupant.

À Montréal, la forte proportion des huit logements et plus en fait un enjeu d’importance si nous voulons collecter les matières organiques en quantité suffisante pour atteindre l’objectif de la Politique québécoise.

Lire le communiqué    

Google plus LinkedIn Twitter print