Québec doit s’engager à prioriser les projets de transport collectif dans ses demandes de financement auprès du gouvernement fédéral

Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec mentionnait, dans un article du Devoir du 19 février, que « Dans le cadre de l’enveloppe de Chantiers Canada dédiée à la province, l’Ontario a fait un choix et a décidé de prioriser cette action-là. Au Québec, le gouvernement provincial a plutôt choisi de nous demander de mettre 700 millions dans l’autoroute 30. Dans le futur, au lieu de mettre de l’argent sur les autoroutes, est-ce que le Québec demandera que l’argent aille vers du transport en commun ? » Pour TRANSIT, Québec doit s’engager à prioriser les projets de transport collectif, et ce dès à présent.

Position: 
Google plus LinkedIn Twitter print